Editorial

Stefano Boeri

À MARSEILLE, LA MER EST PLONGÉE DANS UN OCÉAN DE LUMIÈRE.

Interview de Stefano Boeri, Stefano Boeri Architetti, Milan

Même trois ans après son inauguration, le Centre Régional de la Méditerranée, conçu par Stefano Boeri, demeure une des attractions architecturales les plus visitées de Marseille. Ce qui n’est guère étonnant en fait, car le bâtiment devait dès le départ poser de nouveaux jalons, tant au plan architectural qu’au plan technologique. Et ceci, également en ce qui concerne le concept d‘éclairage. 

Pourriez-vous nous expliquer le projet brièvement?

Le «Centre Régional de la Méditerranée» est un bâtiment officiel offrant de l’espace pour étudier et organiser des manifestations sur le thème de l’interprétation moderne de la Méditerranée. Il est situé bien en vue sur l’esplanade Saint Jean dans le port de Marseille.

Qu’est-ce qui caractérise l’architecture de ce bâtiment?

Deux salles d’exposition constituent le cœur de l’installation: l’une flotte au dessus de l’eau avec un porte-à-faux de 40 mètres de large surplombant la mer, l’autre est sous l’eau et compte différentes surfaces polyvalentes ainsi qu’un amphithéâtre pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes.

Quels sont les critères que le concept d’éclairage doit remplir?

Le concept d’éclairage devait répondre à différentes exigences sur le plan de la planification. Tout d’abord, un éclairage général pouvant être commandé zone par zone et dont l’intensité lumineuse devait pouvoir être adaptée aux besoins. Tels étaient les pré-requis. Il a fallu prendre en compte la capacité portante requise pour la suspension des machines et des éléments d’exposition. Afin de garantir une solution parfaitement autonome par rapport aux autres éléments d’agencement, les câbles de commande et d’approvisionnement devaient être cachés à l’intérieur du système.

Pour quelle solution avez-vous opté?

En collaboration avec Regent, fournisseur système tout en un, nous avons pu encastrer l’intégralité de l’installation d’éclairage sous le faux plafond.

Cela semble logique. Qu’est-ce que cela veut dire concrètement?

L’alimentation électrique de l’éclairage général, les rails d’approvisionnement pour l’éclairage de la scène, les rails pour les suspensions mécaniques ainsi qu’un canal de câbles sur toute la longueur des lignes électriques permettant une inspection ont été intégrés dans un seul tube profilé.