Editorial

Ram Goldberg

PAS DE POSTES DE TRAVAIL FIXES. PAS DE PAROIS. UN PUISSANT CONCEPT ÉCLAIRAGE.

Interview avec Ram Goldberg, Ram Goldberg Architects, Tel Aviv.

La tendance dans le monde du bureau va vers le bureau paysagé. Ainsi, le concept des postes de travail fixes est de plus en plus abandonné au profit d’un concept où les postes de travail se choisissent librement. Mais Ram Goldberg va encore plus loin. En effet, lorsqu’un collaborateur arrive au bureau, il désire souvent échanger en équipe avec ses collègues. Pour répondre à cette situation, le nouveau système fait appel à des tables mobiles,  à des rideaux et à un éclairage intelligent qui permettent de créer de nouveaux espaces temporaires en fonction de la composition du team. 

Quels sont actuellement les changements majeurs qui s’opèrent dans l’univers des bureaux?

L’univers des bureaux est en pleine mutation. C’est aussi le cas pour SAP en Israël. On pourrait presque parler de révolution. La tendance vers plus d’individualité et l’influence des technologies de communication modernes prennent une importance sans cesse croissante.

Ceci n’est pas nouveau en soi. Que voulez-vous dire par là concrètement?

Alors qu’avant, le poste d’un collaborateur se définissait par le biais du mobilier et de l’espace de travail, c’est aujourd’hui avant tout le savoir qui prime. Un savoir auquel, grâce à Facebook, Google et d’autres portails, il est possible d’accéder depuis n’importe quel endroit dans la même qualité. Un savoir qui n’a plus impérativement besoin d’un poste de travail fixe. Cela promeut la mobilité.

Vous aimeriez donc renoncer entièrement à la forme de bureaux classiques?

Non. Les bureaux restent importants. Seule leur fonction doit être repensée. Ici, des personnes se retrouvent pour partager des idées, des connaissances et élaborer des solutions ensemble.

À quoi ressemble le bureau de demain?

Les pièces doivent être conçues de sorte à ce que les collaborateurs se rendent avec plaisir au bureau. Le bureau doit leur laisser suffisamment de liberté pour choisir l’endroit où ils sont assis et avec qui ils souhaitent travailler. Seul un environnement répondant aux désirs individuels des collaborateurs est source d’inspiration et permet d’aboutir à des solutions constructives. Nous devons abandonner le schéma des postes de travail fixes, de petites ou de grandes structures open space.

Est-ce que, chez vous, demain a déjà commencé?

Oui. Avec le nouveau bâtiment SAP à Tel Aviv. Pour créer un grand espace, nous avons supprimé toutes les cloisons de tout l’étage. Les murs ayant disparu, la pièce correspond parfaitement aux projets. Afin de garantir une flexibilité maximale, chaque collaborateur dispose d’une table fixe sur roulettes avec tous ses outils de travail. La salle de réunion mobile est née.

Quel est le rôle de la lumière ici?

Essentiel. Afin d’éviter la confusion, la flexibilité doit être encadrée. La lumière permet d’une part un éclairage de base, elle permet de diviser la pièce et définit également la fonction des différents espaces de la pièce: ici on discute, là on est actif et là-bas on se détend.