Connected Lighting

Connected Lighting

LiFi

À l’avenir les données circuleront avec la lumière.

Tout le monde aujourd’hui sait ce qu’est le WiFi ou WLAN. Cette technologie de transmission de données connait en effet un large usage et fait partie du standard dans la plupart des bureaux, habitations et hôtels. Par contre, ce que très peu de gens savent, c’est que la nouvelle technologie LiFi éclipsera bientôt le WLAN. Le LiFi en est encore certes à ses premiers pas, mais il ne faut pas oublier que dans le monde du numérique les cycles de développement sont plus courts et que les produits y atteignent la maturité commerciale plus rapidement que dans le monde de l’analogique. S’intéresser tôt à la transmission de données par la lumière permet de prendre plusieurs longueurs d’avance sur sa concurrence.

LiFi, la grande inconnue se fait connaitre.

LiFi est l’acronyme de Light Fidelity. Il s’agit d’une forme de transmission de données à l’aide de la lumière (Visible Light Communication, VLC). Cette technologie, qui doit son nom au professeur allemand Harald Haas, est une méthode de transmission optique de données sur de courtes distances. Concrètement, c’est la LED – un semi-conducteur – qui permet de communiquer des données par la lumière à travers des allumages/extinctions très rapides – si rapides qu’ils sont indécelables pour l’œil humain. 
Les luminaires LiFi nécessitent une connexion Internet par câble Ethernet. Le récepteur est une photodiode placée dans le cône de lumière, en dessous du luminaire. Le canal montant est constitué par une interface infrarouge. Basée sur le spectre visible (lumière) du rayonnement électromagnétique, cette technologie de communication bidirectionnelle et sans fil garantit une transmission de données fiable et économique. Économique parce que le LiFi utilise l’infrastructure d’éclairage (les luminaires) existante. En outre, le spectre de la lumière est 10 000 fois plus large que celui de toute la plage des radiofréquences, ce qui signifie que cette technologie de transmission optique dispose d’une plus large bande passante que la radio transmission.
En conditions de laboratoire, le LiFi a pu atteindre une vitesse de transmission de 224 Gbit/s – un débit largement supérieur à celui du WiFi. De plus, plusieurs personnes peuvent se connecter en même temps sur le même luminaire LiFi.

Les domaines de prédilection du LiFi.

De manière générale, le LiFi peut être utilisé partout où il y a une infrastructure d’éclairage (luminaires). Ainsi, cette technologie trouvera son utilisation p. ex. dans les bureaux, les hôtels et les manifestations. Le LiFi apporte en particulier des avantages dans les environnements où le signal radio, pour des raisons de compatibilité électromagnétique (CEM), pourrait être problématique et/ou dans les cas où une sécurité des données accrue doit être assurée.

Pourquoi le LiFi apporte de nouveaux avantages à la restauration et à l’hôtellerie.

Le LiFi apporte également une plus-value considérable au secteur de la restauration/l’hôtellerie. Imaginez en effet la satisfaction d’un client qui peut s’assoir n’importe où au restaurant pour mener, en toute confidentialité, une visioconférence, qui sait qu’il peut compter le soir sur une connexion Internet stable et fiable dans sa chambre, qui peut recevoir en toute sécurité des e-mails ultraconfidentiels. Comme les données sont reçues et envoyées uniquement par une source lumineuse spécifique, la zone de réception se limite au cône de lumière correspondant. Avantage: aucun accès n’est possible en dehors de cette zone très restreinte.

Où en est aujourd’hui le LiFi?

Regent Lighting s’est penché intensément ces dernières années sur la nouvelle technologie. C’est ainsi que le numéro 1 des solutions d’éclairage en Suisse a été le premier à présenter, à l’automne 2017, un environnement LiFi fonctionnel. La présentation était centrée sur la connexion de terminaux pour l’échange de données sans fil, par la lumière. Cet environnement test constitue la base pour l’optimisation de la performance et de la fiabilité du système, mais aussi pour le développement et la maturation de produits, qui seront fabriqués en série et commercialisés dans les deux années à venir. Les premiers projets pilotes sont déjà lancés.